Thomas Alva EDISON : inventeur et industriel américain
Portrait EDISON (1847-1931)
Pendant la révolution industrielle, au cours de la seconde moitié du XIXè siècle, Thomas Alva EDISON s'impose comme un inventeur, une figure emblématique du rêve américain. Il incarne pleinement cette société technicienne et pragmatique. Développant des méthodes commerciales et industrielles notamment dans la production en série, il crée un véritable empire.

On lui attribue des centaines d'inventions dont le microphone, la lampe à incandescence, le kinétoscope. Avec son collaborateur John KRUESI, il construit en décembre 1877, le premier phonographe dans son laboratoire de Menlo Park dont le principe avait été officiellement formulé par le français Charles CROS, en avril 1877. Le premier modèle de médiocre qualité sera perfectionné au fil des ans.

Le phonographe concrétise un rêve de l'humanité : reproduire la parole et les sons mécaniquement. A la fin de sa vie, en 1931, EDISON jouit d'une renommée mondiale que peu d'inventeurs connaissent de leur vivant. Nombre de ses inventions ont bouleversé la vie de millions d'hommes.

Croquis et descriptif du premier phonographe.
Terminé le 6 décembre 1877, le premier appareil baptisé « phonographe » par Thomas Alva EDISON est un objet rudimentaire. Il se compose d'un cylindre rotatif recouvert d'une mince feuille d'étain et d'un cornet relié à un diaphragme (membrane) qui porte un stylet. Le cylindre, premier support phonographique inventé, tourne grâce à une manivelle sur un axe horizontal fileté et subit un double mouvement de rotation et de translation.
Le phonographe permet d'écouter des cylindres enregistrés mais également de procéder à des enregistrements particuliers. Son dispositif permet d'enregistrer des sons grâce à un stylet. Celui-ci grave des sonorités sur un cylindre. Dès que l'enregistrement est terminé, la gravure peut être lue par le stylet qui transforme les gravures en sons.
L'appareil se perfectionne au fil des années : le stylet est remplacé par une aiguille, le format, la solidité évoluent également.